Quelles formations pour quels terminaux ?

Posté par : Nicolas CHOFFAT octobre 10, 2016 Pas de commentaire

S’il y a 2 ans, les productions e-learning n’étaient pensées que pour une utilisation sur PC, il est aujourd’hui impossible de faire l’impasse sur l’usage des tablettes et smartphones.
Comme vous l’aurez remarqué, l’ensemble des matériels mobiles ou nomades ne présentent pas les mêmes caractéristiques techniques. En effet, regardons de plus près les Smartphones et Tablettes et plus particulièrement la taille de leurs écrans :
Les smartphones ont des tailles d’écrans comprises entre 4 et 6 pouces (diagonale de 8 à 12 cm)
Les tablettes quant à elles ont une taille d’écran comprise entre 8 et 13 pouces (diagonale de 10,41 à 33,78 cm).
Attention donc lors de la création de vos supports de formation. Pensez toujours à produire pour la plus petite taille d’écran qui sera utilisée
Regardons maintenant la manière de tenir ses deux matériels :
Quand le Smartphone se tient d’une main à la verticale, c’est le pouce qui est le plus souvent utilisé pour la navigation.
DGT_terminaux
Étude de l’usage du smartphone en France au 1er janvier 2016
La tablette quant à elle est tenue à l’horizontale avec les deux mains, une main pour la soutenir et une second pour naviguer avec l’index.
Enfin, concentrons-nous maintenant sur la navigation :
Sur un écran tactile, les différentes zones de l’interface ne sont pas atteignables avec la même facilité. L’accessibilité des objets est à la fois relative à la taille de l’écran et à l’utilisation d’une ou deux mains. Comme le montre le schéma suivant, les éléments situés en bas de l’écran sont facilement atteignables alors que l’accès aux informations situées aux extrémités supérieures et notamment à gauche est plus contraignant.
En tactile l’idéal est donc de placer les actions récurrentes ou principales dans la partie basse de l’écran. À l’inverse les actions occasionnelles ou engageantes seront plutôt à positionner dans la partie haute. La position des éléments a aussi un impact sur la fatigue qui n’est pas négligeable en tactile. On évitera d’obliger l’utilisateur à faire des mouvements longs de manière répété. D’autant plus que sur écran tactile la main de l’utilisateur masque toujours une partie de l’interface. En effet, pour aller appuyer sur la partie haute de l’écran l’utilisateur occulte une bonne partie du contenu. Il faut donc veiller à ce que les éléments tactiles soient disposés de telle sorte que les interactions tactiles puissent être effectuées sans nuire à la visibilité de l’écran.
2
En prenant en compte l’ensemble de ces informations techniques, la conception de contenus de formation e-learning 100% compatible avec l’ensemble des terminaux PC, tablette et Smartphone semble compromise !
Pour vous aider lors de la conception de vos ressources, nous vous proposons le tableau ci-dessous :
tableau
Vous avez une question, vous souhaitez nous solliciter pour la conception, la conversion de vos supports de formation e-learning, la DGT Concept est à votre disposition !

Ce site utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.